LE TROUBLE ANXIEUX GÉNÉRALISÉ : UN HANDICAP AU QUOTIDIEN

Également appelé trouble de l'anxiété, trouble de l'anxiété généralisée ou simplement "TAG", le trouble anxieux généralisé est un véritable handicap dans la vie des personnes atteintes. Un stress presque omniprésent qui perturbe la vie quotidienne et qui rend impossible tout plaisir. Je vous explique tout cela dans cet article, en espérant répondre aux nombreuses questions qui m'ont été posées sur Instagram !


QU'EST-CE-QUE LE TROUBLE ANXIEUX GÉNÉRALISÉ (TAG) ?

Le trouble anxieux généralisé est une anxiété diffuse, quasiment permanente, persistante, irrationnelle et concerne la plupart des situations de la vie quotidienne (à contrario des troubles phobiques comme le trouble de l'anxiété sociale, qui concerne uniquement les situations sociales comme son nom l'indique). C'est une angoisse impossible à contrôler et une source de souffrance pour les personnes qui en sont atteintes : un véritable handicap au quotidien, qui nécessite une prise en charge psychothérapique.


Le TAG peut être accompagné de divers symptômes, qui sont différents d'une personne à l'autre comme des palpitations cardiaques, une tension musculaire, une sensation d'étouffement, des sueurs, des bouffées de chaleur ou de froid, une sensation de boule dans la gorge ou l'estomac, des insomnies, etc. Il peut entraîner des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) et touche entre 5 et 8 % de la population dont 2 fois plus de femmes, surtout après 40 ans (où à partir de cet âge, 1 femme sur 10 est concernée).


Comme je l'expliquais plus haut, il n'y a pas de situation précise qui provoque le stress, le trouble anxieux généralisé peut provenir de plusieurs facteurs ou combinaison de facteurs comme les facteurs biologiques, héréditaires, individuels ou même environnementaux. Ce trouble peut être soigné par des thérapies cognitives et comportementales, des thérapies "self-help", des psychothérapies analytiques ou bien par des traitement médicamenteux. Il est important de ne pas rester seul.e face à ce trouble, et d'oser voir un psychiatre. Le stress quotidien est très néfaste pour l'organisme.


MON CAS

Outre ce que je vous ai déjà expliqué plus haut, il n'est pas sans dire que ce trouble m'handicape énormément. Il me gâche vraiment la vie, m'empêche de profiter pleinement de ma famille, mes amis ou tout simplement certains événements dans ma vie. Il est accompagné de nombreux symptômes - outre les crise d'angoisse - comme des palpitations cardiaques, de la tension musculaire, des maux de ventre, des insomnies et me provoquent, lorsque le stress est trop intense, des crises de fibromyalgie.


Je n'ai pas encore commencé la thérapie cognitive et comportementale avec un psychiatre, tout simplement car je n'ai pas encore de travail qui me permet de payer les honoraires (je ne dis pas ça pour lancer le débat de la facturations des psychiatres ou du remboursement de la part de la sécurité sociale). Toutefois j'entame un traitement pour rendre ma vie meilleure, le temps que je puisse financièrement faire la thérapie, qui est tout bêtement la prise quotidienne de CBD. Puisqu'il a des propriétés anxiolytiques, cela évite la prise de médicaments. Je l'utilise déjà ponctuellement, alors je connais déjà son efficacité sur mon corps.


Il est important, lorsque vous côtoyez des personnes qui sont atteintes de ce trouble, de faire preuve de patience et d'essayer de la comprendre. Tout le long de ma vie j'ai été jugée et rejetée à cause de ma différence, alors que je ne suis en aucun cas responsable de mes troubles. Je suis consciente que l'on ne peut pas se forcer à apprécier quelqu'un, même si ce qui ne nous plaît pas provient d'un trouble, mais avoir une bonne attitude avec cette personne est vraiment important. Pensez-y, vous changerez vraiment les choses.

 

Suivez-moi sur les réseaux !


> Facebook : www.facebook.com/caprapyrenaica.blog


> Instagram : www.instagram.com/caprapyrenaica


> Twitter : https://twitter.com/capra_pyrenaica