POURQUOI IL FAUT ARRÊTER DE ME COMPARER À MON CONJOINT PHOTOGRAPHE ?

J'ai longuement hésité avant de faire cet article. Puis en parlant avec d'autres femmes, je me suis rendue compte que le problème était bien plus étendu que je ne pensais. Dénoncer et sensibiliser, est une grande avancée ! Cet article est dédiée donc à toutes ces femmes qui sont sans cesse comparées à un autre homme (frère, père, conjoint...), et toutes ces personnes qui comparent, en prenant l'exemple de mon cas : je suis comparée quasiment quotidiennement à mon conjoint, lui aussi photographe animalier.


PLUSIEURS RAISONS À CELA

1) C'EST SEXISTE


Oui, comparer sans cesse une femme à un homme c'est - dans la majeur partie des cas - sexiste. Une femme n'a pas besoin d'un référant masculin pour exercer dans un domaine. Et dans mon cas, je peux faire de la photographie sans avoir besoin de mon conjoint.


2) C'EST PÉNIBLE


Raison évidente mais qui ne l'est pas forcément pour tout monde : c'est extrêmement agaçant d'être toujours comparée à son conjoint. Mon travail peut être critiqué ou complimenté sans que ce soit forcément en lien avec lui.


3) C'EST RABAISSANT


Comment évoluer lorsque l'on est sans cesse comparée à son conjoint, souvent considéré comme "meilleur" que vous ? Et bien c'est extrêmement difficile, notamment pour la confiance en soi car on a l'impression que notre travail ne sera jamais reconnu à sa juste valeur mais plutôt comme étant "le travail de la conjointe (ou conjoint !) de...".


4) NOUS SOMMES DEUX INDIVIDUS DIFFÉRENTS


Deux photographes différents, qui n'ont pas être comparés. Ni dans un sens, ni dans l'autre. Notre style est similaire mais notre regard artistique est différent. Aimez notre travail sans vous préoccuper de l'auteur.trice.


5) ON PROGRESSE ENSEMBLE, MAIS ON ÉVOLUE DIFFÉREMMENT


Oui, nous progressons ensemble : forcément, nous sommes en couple. Chacun apporte à l'autre. Toutefois, nous évoluons chacun de notre côté : alors essayer de nous voir comme deux personnes à part entière et non le conjoint ou la conjointe de...


ET EN BREF ?

Même si cet article parlait surtout de mon expérience, il s'applique dans les deux sens : il faut arrêter de s'imagine qu'il y a forcément un des deux qui apprend d'avantage à l'autre. Certes ce n'est pas toujours négatif, et encore heureux d'ailleurs, mais c'est souvent maladroit. C'est pour cela que cet article a simplement vocation de vous montrer pourquoi nous n'apprécions pas être comparé avec Arnaud, et il ne s'agit pas d'un "coup de gueule".


Nous ne pouvons pas évoluer chacun de notre côté si de l'extérieur, nous recevons en permanence des messages qui nous comparent forcément à l'autre. La solution à ça ? Voyez nous comme deux personnes différentes, et non un couple. Appliquez ça à n'importe qui d'autre : une personne n'a pas a être comparée à une autre. Cela peut se montrer vraiment rabaissant et cause une diminution de la confiance en soi. Alors... pensez-y !

 

Suivez-moi sur les réseaux !


> Facebook : www.facebook.com/caprapyrenaica.blog


> Instagram : www.instagram.com/caprapyrenaica


> Twitter : https://twitter.com/capra_pyrenaica